Six Canadiens sur dix redoutent la fraude comme jamais auparavant - Interac Reports
Communiqué de presse

Six Canadiens sur dix redoutent la fraude comme jamais auparavant

Selon l’Indice de prévention de la fraude Interac, les gens doivent améliorer leurs connaissances en la matière

Toronto, le 2 mars 2020. – Le paysage de la fraude se transforme, et les tentatives d’escroquerie pullulent aux quatre coins du pays. Si de nombreux Canadiens sont conscients des moyens employés par les fraudeurs, 62 % d’entre eux s’en inquiètent comme jamais auparavant, selon une nouvelle étude d’Interac Corp.

L’Indice de prévention de la fraude Interac dresse un portrait nuancé des stratagèmes qui hantent les nuits des consommateurs, en soulignant le perfectionnement constant des techniques utilisées via de nombreux canaux de communication. De l’escroquerie amoureuse au vol d’identité en passant par l’hameçonnage par téléphone, texto et réseau sans fil public, la fraude se fait de plus en plus insidieuse dans toutes les facettes de la vie privée.

« Notre étude indique que les Canadiens croulent sous les assauts, que ce soit au téléphone, par courriel, par texto ou dans les médias sociaux », affirme Rachel Jolicoeur, directrice, prévention de la fraude et partenariats au sein d’Interac Corp. « Près de la moitié d’entre eux ou de leurs proches (48 %) auraient été victimes de fraude, ce qui souligne l’importance de prendre le temps d’examiner les situations potentiellement frauduleuses et de les signaler. »

D’après l’Indice, les fraudes les plus courantes au pays se font par courriel (45 %) et par téléphone (44 %). Les fraudes par texto se produisent surtout au Québec (44 %), alors qu’elles sont plus rares au Canada atlantique (19 %). Dans les grandes villes, les Montréalais sont plus susceptibles d’avoir été victimes d’un vol d’identité (16 %) que les Torontois (8 %) et les Vancouvérois (9 %).

L’Indice de prévention de la fraude Interac repose sur les réponses de plus de 2 200 Canadiens. S’ils s’estiment fort capables de reconnaître les tactiques malveillantes (71 %), ils n’en sont pas moins nombreux à prendre des risques inutiles :

  • Près de deux Canadiens sur cinq ont déjà cliqué sur un lien de source inconnue (36 %), le plus souvent en Canada atlantique (47 %) et le moins souvent au Québec (27 %).
  • Le tiers des répondants ont accédé à des services bancaires électroniques à l’aide d’un réseau sans fil public (33 %). À l’échelle provinciale, les Albertains sont les moins susceptibles de l’avoir fait (24 %).
  • La moitié des Canadiens (52 %) ne changent pas régulièrement de mot de passe pour leur adresse courriel ou leur plateforme de services bancaires électroniques; certains ne le font que s’ils y sont contraints, après quelques années, et d’autres jamais.
  • Les Torontois et les Vancouvérois sont plus nombreux (26 %) que les Montréalais (17 %) à avoir donné des renseignements personnels par téléphone alors que leur conversation pouvait être entendue.
  • Les Montréalais ont moins tendance à voir l’achat et la vente en ligne comme des activités à risque élevé par rapport aux Vancouvérois et aux Torontois (respectivement 48 %, 59 % et 55 %).
  • Les milléniaux tendent à considérer les réseaux sociaux comme des sources d’information crédibles sur la prévention de la fraude (28 %).

Un signe additionnel du besoin de sensibilisation : sept Canadiens sur dix (71 %) souhaitent en savoir plus sur les moyens de se protéger contre les escroqueries. Avec les bonnes stratégies de prévention, il est possible de se doter des moyens de défense nécessaires.

En ce mois de la prévention de la fraude, Interac Corp. vous présente quelques conseils en collaboration avec les autorités policières du pays :

ARRÊTEZ-VOUS.

Prenez un moment pour réfléchir et écouter votre instinct.

Transfert d’argent que vous n’attendiez pas, courriel demandant des informations personnelles… restez aux aguets et ne cédez pas à la pression : une organisation digne de confiance ne vous poussera jamais à répondre dans la seconde.

ANALYSEZ LA SITUATION.

Évaluez la situation et tâchez de repérer les signes de fraude. 

Connaître les techniques employées pourrait bien s’avérer votre meilleure défense. Utilisez les sources en ligne, notamment le site du Centre antifraude du Canada, pour rester au fait des derniers stratagèmes et des astuces pour les débusquer. Par exemple, dans le cas des courriels d’hameçonnage, l’adresse de l’expéditeur peut ne pas correspondre à l’adresse officielle de l’organisation qu’il dit représenter.

SIGNALEZ LES PROBLÈMES.

Vérifiez la validité de la communication et signalez toute fraude potentielle.

Si vous soupçonnez une fraude, contactez l’expéditeur par un autre canal de communication. Si vous avez déjà fourni des informations sensibles, contactez immédiatement votre banque ou votre fournisseur de services financiers au numéro indiqué sur son site Web ou à l’endos de votre carte de paiement, puis signalez le problème au Centre antifraude du Canada.

Tous les produits Interac sont munis d’outils et de technologies pour vous protéger de la fraude. Pour en savoir plus sur la sécurité des produits et services Interac : www.salledepresse.interac.ca/.

À propos de l’Indice de prévention de la fraude Interac

Hill+Knowlton Stratégies a mené un sondage en ligne auprès de 2 259 Canadiens en février 2020 pour jauger les expériences, les perceptions et les comportements des consommateurs en matière de fraude, à l’échelle nationale comme à l’échelle régionale. L’échantillon a été pondéré pour permettre des comparaisons selon l’âge, le sexe et la province, ainsi qu’entre les villes de Toronto, de Montréal et de Vancouver.

 À propos d’Interac Corp.

Interac Corp. exploite un système de paiement par débit de classe mondiale qui est économique, largement accepté, fiable, sécuritaire et efficace. L’entreprise est l’un des principaux réseaux de paiement au Canada. La marque est choisie en moyenne seize millions de fois par jour pour effectuer des paiements et échanger de l’argent.  Depuis plus de 30 ans, Interac Corp. et ses prédécesseurs, l’Association Interac et Acxsys Corporation, permettent d’effectuer des transactions financières sécurisées grâce à des solutions de transfert de fonds et de paiement par débit novatrices et pratiques. Chef de file en matière de prévention et de détection de la fraude, l’entreprise affiche l’un des plus bas taux de fraude à l’échelle internationale. Visitez le site www.salledepresse.interac.ca/ ou suivez-nous sur Twitter @INTERAC. Interac Corp. est constituée d’un groupe diversifié d’actionnaires, y compris des banques, des coopératives de crédit, des caisses populaires, des fournisseurs de services de traitement des paiements et des commerçants.

Interac est une marque déposée d’Interac Corp.

Les conseils et directives indiqués ci-dessus sont fournis à titre informatif uniquement et ne doivent pas être traités ou utilisés comme des conseils ou des opinions juridiques. Les Canadiens devraient vérifier directement avec leur institution financière au sujet de leur processus spécifique sur la façon de signaler les cas de fraude présumée.

Lire la suite