Quelles sont les incidences, pour les entreprises, de l’année record de Virement Interac? - Interac Reports
Points de vue

Quelles sont les incidences, pour les entreprises, de l’année record de Virement Interac?

Depuis 2003, Virement Interac révolutionne la façon dont les Canadiens envoient de l’argent à d’autres personnes. C’est rapide, c’est efficace, et il n’y a rien de comparable sur la scène des paiements au Canada. Aujourd’hui, ce service est plus populaire que jamais; le volume total des transactions de Virement Interac a atteint 371,4 millions en 2018, ce qui représente une hausse de 54 pour cent par rapport à l’année précédente. Leur valeur a aussi augmenté, se chiffrant à 132,8 milliards de dollars, et les Canadiens ont utilisé ce service plus d’un million de fois par jour.

Pour contextualiser ces statistiques, nous nous sommes entretenus avec Anurag Kar, directeur, virement de fonds numériques, chez Interac. Celui-ci nous a parlé de la popularité de Virement Interac auprès des consommateurs et de la façon dont ce produit changera pour s’adapter aux besoins des petites entreprises et des travailleurs indépendants.

L’entrevue suivante a été révisée pour la raccourcir et en clarifier le contenu.

Q : Pourquoi Virement Interac est-il si populaire auprès des consommateurs?

AK : Virement Interac est la façon la plus efficace d’envoyer de l’argent à une autre personne. Le besoin d’envoyer de l’argent demeurera omniprésent : les gens vont toujours sortir avec des amis, faire des achats collectifs, et payer pour des services tels ceux d’une gardienne ou d’un promeneur de chien. La question est de savoir quelle option de paiement ils auront à portée de la main pour le faire?

C’est d’ailleurs pourquoi nous cherchons toujours à déterminer les façons dont les gens utilisent Virement Interac. De cette façon, nous pouvons avoir une idée des fonctions additionnelles qui pourraient leur être utiles. Un ami a réglé la note de restaurant ou acheté les billets de cinéma? Utilisez Virement Interac, plutôt que de l’argent comptant, pour le rembourser, parce que notre solution de paiement est la plus flexible. Elle est facilement accessible d’un téléphone intelligent, d’une tablette électronique, d’un portable ou d’un ordinateur de bureau. L’idée de pouvoir payer quelqu’un quand et où ils le veulent est très attrayante, est c’est l’une des raisons pour lesquelles les Canadiens continuent d’utiliser notre service.

Q : Au moment d’examiner les statistiques de 2018, qu’est-ce qui vous a le plus surpris?

AK : L’un des changements les plus étonnants réside dans la diminution de la valeur moyenne des transactions, qui se chiffre maintenant à 357 $. Pour contextualiser ce chiffre, cette valeur s’élevait à environ 465 $ il y a six ans, ce qui représente une baisse très importante. Cela nous dit que les Canadiens utilisent Virement Interac plus régulièrement pour leurs transactions quotidiennes.

C’est intéressant, parce que les gens et leurs besoins ont changé. Le nombre de transactions effectuées sur la plateforme de Virement Interac a augmenté, parce que celle-ci leur offre une expérience fiable et, qu’en raison des frais exigés par les institutions financières, la question ne se pose même plus. Si un service n’exige aucuns frais pour l’envoi de 10 $, 100  $ ou  1 000 $, selon votre forfait bancaire, pourquoi ne pas l’utiliser? Les gens ont recours à Virement Interac de plus en plus souvent, plutôt que de retirer de l’argent à la banque ou au guichet automatique. Pourquoi se déplacer?

Q : Quelles conclusions tirez-vous de cette forte croissance?

AK : Le taux de croissance de ce service figure parmi les plus élevés depuis 2005. D’un point de vue économique et de celui du cycle de vie des produits, cela ne se produit généralement pas. Le cycle d’un produit est normalement haussier d’abord, pour ensuite ralentir graduellement. Dans notre cas, les consommateurs en sont venus à considérer Virement Interac comme un service sécuritaire, pratique et fiable, et ils sont à l’aise sur cette plateforme. Certains consommateurs, qui sont aussi des travailleurs indépendants et des propriétaires de petite entreprise, sont déjà conscients du potentiel de cette plateforme pour leurs transactions commerciales. Ils sont donc sont responsables d’une certaine partie de cette croissance. Dans l’ensemble, nous entrevoyons un potentiel énorme pour la capacité de ce type de plateforme à répondre aux besoins des entreprises en matière de paiements.

Q : Quelles conclusions les entreprises peuvent-elles tirer de ces statistiques?

AK : La communauté des affaires, que ce soit les petits commerçants, les travailleurs indépendants ou les grandes entreprises, utilise beaucoup ce service. Cela nous dit qu’elle manifeste le vif désir d’avoir accès à un plus grand nombre d’options de paiement numériques, ce que nous voulons leur offrir. Ains, nous nous concentrons sur la façon d’adapter notre service afin de susciter l’intérêt des entreprises et de les inciter à y transiger, comme les consommateurs le font déjà.

Q : Quelles sont les prochaines étapes dans l’expansion de Virement Interac?

AK : Au cours des deux à cinq prochaines années, Virement Interac connaîtra une certaine expansion dans les domaines des virements entre personnes individuelles et de la vente au détail. Tout le monde peut utiliser Virement Interac, qu’il s’agisse de petites entreprises, de micro-entreprises ou de travailleurs indépendants. Donc, pour l’avenir, il sera question d’inciter les personnes individuelles à utiliser Virement Interac pour leurs transactions commerciales. Il s’agit là de la prochaine étape : examiner le paysage des affaires et amener les entreprises à utiliser Virement Interac en nombres records – comme les particuliers le font déjà.

Q : Pourriez-vous me dire comment Virement Interac changera pour s’adapter aux entreprises, notamment aux micro-entreprises et aux travailleurs indépendants?

AK : Pour les petites entreprises et les travailleurs indépendants, nous avons déjà lancé des fonctions telles que Dépôt automatique et Demander des fonds. Dépôt automatique leur permet de recevoir des fonds automatiquement, sans devoir répondre à une question de sécurité, alors que Demander des fonds les aide à percevoir des comptes impayés en envoyant des demandes de paiement.

La prochaine étape pour appuyer les entreprises comporte trois volets. Le premier regroupe les petites entreprises, dont le propriétaire a besoin de certaines capacités pour effectuer ses transactions quotidiennes. Le deuxième est axé sur les entreprises de moyenne envergure, où les volumes de paiements peuvent être bas ou élevés. Le troisième consiste à aider les grandes entreprises commerciales à transiger avec des petites entreprises et des particuliers.

En tant que réseau de paiement et d’information numérique au Canada, notre objectif principal consiste à aider les particuliers et les entreprises à utiliser leurs fonds pour transiger les uns avec les autres. Nous nous attachons toujours à faciliter les interactions de paiement quotidiennes des Canadiens. Il s’agit de notre prémisse de conception fondamentale, en tout temps.

Lire la suite