Les paiements numériques deviennent plus novateurs et il en va de même pour les fraudeurs - Interac Reports
Nouvelles

Les paiements numériques deviennent plus novateurs et il en va de même pour les fraudeurs

À mesure que l’univers des paiements numériques prend de l’ampleur, le vol de données et la fraude deviennent de plus en plus complexes. La pandémie mondiale entraîne aussi de nouveaux risques pour la sécurité et de nouveaux cas de fraude opportuniste dans le secteur des paiements, qui nécessitent une attention particulière. Des entreprises comme Interac, qui sont au centre de l’écosystème des services financiers et des paiements, ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre les crimes financiers.

Le virage actuel aux paiements numériques, accéléré par la pandémie, a amené les Canadiens à effectuer des transactions en ligne de nouvelles façons, et nombreux sont ceux qui utilisaient ce type de solutions de paiement pour la première fois. Étant donné que les consommateurs et les entreprises découvrent par eux-mêmes à quel point ces modes de paiement peuvent être faciles, sécuritaires et pratiques, beaucoup pourraient ne jamais revenir en arrière.

Depuis la mi-mars, Interac a enregistré une croissance de 43 % du nombre de nouveaux utilisateurs de Virement Interac par rapport à la même période l’an dernier, les entreprises ayant reçu un nombre de paiements par Virement Interac de 35 % supérieur aux prévisions1. Bien que cette croissance des paiements numériques soit emballante, elle offre également de nouvelles occasions aux fraudeurs. Par conséquent, Interac doit continuer à amplifier ses stratégies de prévention.

En mode furtif

Dans les coulisses, Interac joue un rôle actif contre les fraudeurs. Nous veillons activement à la protection des Canadiens afin qu’ils puissent continuer d’effectuer des transactions numériques en toute confiance.

Nos experts en matière de fraude protègent au quotidien des millions de Canadiens contre la fraude et le vol de données grâce à une stratégie de lutte contre la fraude à l’échelle du secteur créée avec les institutions financières et soutenue par les services policiers. Nous entretenons des liens avec les institutions financières, acquéreurs et commerçants, petits et grands, de partout au pays. Nous pouvons ainsi détecter et prévenir de manière unique les techniques de fraude afin de contribuer à la sécurité des clients canadiens lorsqu’ils effectuent des transactions en ligne.

Nous avons par le fait même été en mesure d’obtenir une vue globale des données dans l’ensemble du secteur, un avantage incontestable pour la réduction de la fraude. Cette vue offre une protection supplémentaire qui est indépendante des institutions financières et nous permet de bloquer les transactions frauduleuses et les utilisateurs frauduleux connus, mais aussi de signaler ces techniques aux institutions financières qui entretiennent la relation avec le titulaire du compte bancaire et détiennent ses données. Grâce à une analyse et à une surveillance en temps réel des tendances, nos experts en matière de fraude sont en mesure de repérer les activités malveillantes des cybercriminels.

Interac étend ses activités à de nouveaux marchés et accroît ses capacités en matière de lutte contre la fraude

Alors que les cybercriminels utilisent des stratagèmes pour découvrir de nouvelles vulnérabilités et commettre des fraudes, Interac accueille un protecteur chevronné contre le crime informatique au sein de son équipe.

Jason Paguandas, vice-président, Stratégie et réduction de la fraude, apporte un ensemble de compétences uniques et spécialisées au sein d’Interac. Oeuvrant auparavant chez Visa en tant que directeur principal des risques en Amérique du Nord, il était chargé de résoudre des problèmes complexes de fraude et de sécurité pour les institutions financières les plus importantes et les plus complexes du réseau.

Possédant plus de 20 ans d’expérience en gestion internationale de la fraude dans un ensemble diversifié de secteurs, y compris les services bancaires, le traitement des paiements, l’acquisition de commerçants, l’assurance et les télécommunications, Jason a également occupé des postes de haute direction en matière de fraude et de sécurité au sein des services aux particuliers et aux entreprises de RBC, ainsi qu’à l’Institut SAS, où il a dirigé l’équipe canadienne de prévention de la fraude et du crime financier. Jason a entamé sa carrière à titre de consultant en gestion chez FICO au sein de la pratique mondiale de lutte contre la fraude.

À Interac, Jason sera responsable de maintenir et de renforcer la position de chef de file d’Interac en matière de sécurité au Canada. Il amplifiera les stratégies en matière de lutte contre les risques de fraude qui sont axées sur le vol d’identité, le blanchiment d’argent, la détection des fraudes et les enquêtes. En étroite collaboration avec nos partenaires des institutions financières et des services de police partout au pays, Jason élaborera d’autres stratégies visant à surveiller et à réduire les crimes et les risques financiers.

Pour en savoir plus sur la façon dont Interac aide les Canadiens à améliorer leurs connaissances en informatique, visitez le site https://salledepresse.interac.ca/?s=fraud+prevention.

1 D’après les données sur les transactions Virement Interac du 16 mars 2020 au 3 mai 2020

Lire la suite