Conseils pour vous protéger contre la fraude en ligne - Interac Reports
Nouvelles

Conseils pour vous protéger contre la fraude en ligne

Dans le monde numérique complexe d’aujourd’hui, les pirates informatiques sont de plus en plus sophistiqués, si bien que c’est souvent difficile de faire la distinction entre les courriels légitimes et les tentatives de hameçonnage. En fait, dans le cadre d’un récent sondage effectué par Interac, 96 % des Canadiens n’ont pas été en mesure de dépister les tentatives de fraude lorsqu’on les a mis à l’épreuve. Pour éduquer les Canadiens sur la prévention de la fraude et leur éviter d’être compromis en ligne, Rachel Jolicoeur, directrice de la prévention de la fraude et des partenariats chez Interac, vous fait part des conseils suivants.

  1. Ne partagez jamais le mot de passe de votre compte de courriel. Assurez-vous que le mot de passe est difficile à utiliser et qu’il respecte les meilleures pratiques pour leur création, y compris une longueur minimale de 8 caractères, une combinaison de lettres minuscules et majuscules et au moins un chiffre et un caractère spécial.
  2. Ne cliquez pas sur des liens d’hameçonnage qui vous amènent à ouvrir une session dans votre courriel ou vos services bancaires en ligne. Si vous recevez un courriel ou un message texte d’un fournisseur auquel vous ne vous attendiez pas vous invitant à ouvrir une session dans vos services bancaires en ligne ou à accepter des fonds par virement bancaire en ligne, ne cliquez pas sur le lien. Communiquez directement avec l’expéditeur pour savoir si l’avis est légitime. Si vous croyez qu’il s’agit d’une escroquerie maquillée en avis de Virement Interac, transférez le courriel à l’adresse phishing@interac.ca afin que notre équipe de la prévention de la fraude puisse procéder à une enquête plus approfondie.
  3. Évitez de partager des renseignements personnels identifiables en ligne — par exemple, en participant à des jeux-questionnaires sur un réseau social qui vous demande de partager votre date de naissance, le nom de fille de votre mère ou des réponses d’identification similaires.
  4. Établissez une authentification à deux facteurs dans vos comptes de courriel. Si votre fournisseur de courriels n’offre pas un tel processus, songez à changer de fournisseur.
  5. N’utilisez pas les mêmes mots de passe pour vos comptes bancaires en ligne ou de courriel que ceux que vous utilisez pour accéder à vos sites de médias sociaux.
  6. Assurez-vous de mettre à jour régulièrement vos appareils pour rester à jour en ce qui concerne les améliorations de sécurité et vérifiez que votre appareil ne contient pas de logiciels malveillants si vous remarquez des activités suspectes.
  7. Ne cliquez jamais sur un lien inattendu. Si vous recevez un dépôt ou un avis de demande d’argent en ligne par message texte ou par courriel que vous n’attendiez pas, ne présumez pas qu’il est sécuritaire.
  8. Assurez-vous d’entrer correctement l’adresse de courriel lors de l’envoi d’un virement en ligne.
  9. Assurez-vous de savoir à qui vous envoyez le transfert d’argent en ligne et qu’il s’agit d’une personne ou d’un fournisseur de confiance.
  10. Si vous utilisez des questions de sécurité pour envoyer un transfert d’argent en ligne, assurez-vous que vous n’envoyez pas les réponses au mot de passe par votre courriel.
  11. De plus, soyez fûté lorsqu’il s’agit de choisir une question de sécurité. N’utilisez pas de questions évidentes et évitez les questions auxquelles n’importe qui peut répondre (par exemple, quel est mon nom?). Une bonne question est une question à laquelle on ne peut pas répondre facilement, par exemple, « quel est le deuxième prénom de ta mère  », ou « quel est le mot de passe secret que je t’ai donné? ». Il est conseillé de convenir de la réponse à la question de sécurité » avant d’envoyer le Virement Interac.

Les Canadiens constituent une première ligne de défense pour prévenir la fraude et ont un rôle important à jouer lorsqu’il s’agit de se protéger et de protéger leur identité en ligne. Armé de confiance, de vigilance et des bons renseignements, vous pouvez faire votre part pour vous protéger contre la fraude en ligne et protéger les autres.

Lire la suite