Comment les Virements Interac fonctionne pour vous garder protégez et comment vous pouvez aider - Interac Reports
Uncategorized

Comment les Virements Interac fonctionne pour vous garder protégez et comment vous pouvez aider

Chez Interac, nous prenons votre sécurité en ligne très au sérieux. Alors que les risques en cybersécurité continuent d’évoluer, tout le monde a un rôle à jouer pour protéger son argent. Voici quelques-uns des moyens mis en place à cette fin :

  • Mesures de sécurité de niveau bancaire : de multiples niveaux de sécurité protègent les utilisateurs de Virement Interac, y compris le cryptage des transactions et l’authentification de l’institution financière.
  • Outils perfectionnés de détection de la fraude : notre groupe d’experts travaille jour et nuit, sept jours sur sept, pour aider les institutions financières et les services antifraude à détecter les activités suspectes. C’est ce qui explique que Virement Interac figure parmi les plateformes de transferts de fonds numériques les plus sûres au monde.
  • Virements directs entre institutions financières (de banque à banque) : l’argent n’est pas transmis par courriel ou message texte. Les messages servent seulement à informer leurs destinataires des sommes virées (ou à virer) ainsi qu’à communiquer les instructions de dépôt.
  • Authentification en deux étapes : pour recevoir un transfert via Virement Interac, il faut d’abord ouvrir une session de votre institution financière en ligne ou sur votre mobile, puis saisir vos identifiants, que ce soit son nom d’utilisateur et son mot de passe, TouchID ou FaceID. La seconde étape consiste à répondre correctement à la question de sécurité convenue par le destinateur et son destinataire.
  • Préautorisation : la fonction Dépôt automatique de Virement Interac permet aux Canadiens de choisir de préautoriser leurs adresses courriel ou leur numéro de téléphone à leurs comptes bancaires. Cette fonction assure le maintien d’une sécurité de niveau bancaire, même lorsqu’il n’y a pas question de sécurité à répondre.

Chaque jour, ce sont un million de transactions qui sont traitées en toute sécurité avec Virement Interac. Toutefois, les fraudeurs perfectionnent leurs stratagèmes en permanence. Voici quelques astuces à la portée des Canadiens pour se protéger :

  1. Miser sur la laideur pour déjouer la fraude : un bon mot de passe n’est ni élégant ni facile à mémoriser. En effet, les mots de passe « laids », qui contiennent divers caractères en combinaisons inusitées, sont plus difficiles à deviner et à déchiffrer.
  2. Suivre son instinct : si vous recevez une demande de virement ou une confirmation de dépôt inattendue, vérifier la validité de la transaction avec l’expéditeur en utilisant un autre moyen de communication.
  3. Lire le contenu du message avant de cliquer sur un lien : ne cliquez jamais sur un lien et n’ouvrez pas un fichier joint si vous ne reconnaissez pas l’expéditeur.
  4. Éliminer les questions : si vous envoyez des transferts de fonds via Virement Interac, faites-le à l’aide de la fonction Dépôt automatique. Il s’agit d’un moyen sûr de procéder qui évite d’avoir recours à des mots de passe et des questions de sécurité.
  5. Contrevérifier deux fois plutôt qu’une : Virement Interac devrait seulement être utilisé avec des gens en qui on a confiance, comme on le ferait pour l’argent comptant. Avec la fonction Dépôt automatique, vous pouvez voir et valider le nom légal du destinataire à deux reprises dans la session en ligne de votre banque : la première, au moment de programmer le transfert, et la seconde, au moment de confirmer la transaction juste avant d’envoyer l’argent.
  6. Éviter d’ébruiter ses secrets : ne jamais communiquer ses mots de passe ou autres renseignements confidentiels par courriel ou message texte.

Cliquez ici pour plus de mesures de protection contre la fraude en ligne. Si vous soupçonnez une fraude, cliquez ici pour savoir quoi faire ensuite.