Interac e-Transfer and COVID-19: Money transfers in Canada
COVID-19

Comment la COVID-19 accélère le virage vers le commerce électronique et les virements de fonds pour les consommateurs et les entreprises du Canada

Ayant entraîné des restrictions de distanciation physique ainsi que la fermeture d’entreprises non essentielles, la pandémie de COVID-19 change la façon dont les consommateurs magasinent dans des environnements réels traditionnels. Elle accélère également le virage des Canadiens vers des solutions de paiement numériques pour les paiements à distance, dans des contextes où les chèques étaient traditionnellement utilisés, comme pour le loyer, les paiements entre particuliers, les paiements d’un particulier à une petite entreprise et d’autres paiements d’entreprise, ainsi que les virements de fonds.

Les flux de trésorerie deviennent particulièrement importants en période d’incertitude. Les chèques peuvent être encombrants et alimentent un risque d’insuffisance de fonds. Les solutions numériques, quant à elles, offrent aux Canadiens un accès presque immédiat à leur argent au moment où ils en ont le plus besoin.

Les Canadiens se tournent vers le service Virement Interac pour effectuer des virements de fonds en ligne

Le service Virement Interac demeure un élément essentiel de la vie quotidienne des Canadiens, comme il a été démontré durant la pandémie lorsque la plateforme a atteint un sommet quotidien historique le 1er mai 2020, avec plus de 3,75 millions de transactions. Les Canadiens recherchent de plus en plus des systèmes de paiement sécuritaires, commodes et pratiquement en temps réel durant la pandémie de COVID-19, et beaucoup se tournent vers le service Virement Interac – certains pour la toute première fois. En fait, depuis le début de la pandémie, la croissance des nouveaux utilisateurs du service Virement Interac a été de 43 % supérieure à la croissance des utilisateurs observée au cours de la même période l’année passée1.

Les Canadiens utilisent aussi plus souvent la plateforme Virement Interac. Le nombre moyen de transactions Virement Interac par utilisateur en avril a augmenté de 9 % par rapport à la même période l’année passée2.

De nouveaux cas d’utilisation des virements de fonds apparaissent durant la pandémie

Étant donné que certains décrets d’urgence demeurent en place, les Canadiens n’utilisent pas aussi souvent le service Virement Interac pour partager l’addition au restaurant, rembourser des billets de spectacle ou régler les dépenses lors de voyages sur la route. À la place, on constate l’apparition et la croissance de différents cas d’utilisation des virements de fonds.

Pour respecter les restrictions de distanciation physique, beaucoup de Canadiens choisissent de partager leurs responsabilités liées aux achats d’épicerie avec leur famille, leurs colocataires et leurs voisins. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les Canadiens utilisent le service Virement Interac pour diviser les factures d’épicerie et les commandes de grandes surfaces plus souvent qu’auparavant3.

L’envoi d’un soutien financier à la famille et aux voisins est un autre cas d’utilisation en croissance durant cette pandémie. Cela peut se traduire par le partage du coût de fournitures ou simplement par l’envoi de fonds à ceux qui en ont besoin. Depuis le 15 mars, le nombre d’envois de transactions Virement Interac de proximité a été 27 % supérieur aux prévisions4. Les transactions Virement Interac de proximité sont des transactions effectuées entre des utilisateurs au même endroit. Cela montre que les Canadiens utilisent également le service Virement Interac pour les transactions en personne.

Les organisations canadiennes simplifient leurs services de paiement au moyen de Virement Interac

Alors que les consommateurs se tournent vers le service Virement Interac pour répondre à bon nombre de leurs besoins quotidiens, les entreprises canadiennes leur emboîtent le pas. Depuis la fin du mois de mars, les entreprises ont enregistré un nombre de paiements reçus par Virement Interac 35 % supérieur aux prévisions5. Pour de nombreuses petites entreprises, la plateforme Virement Interac est une solution pratique qui leur permet de s’adapter à l’économie numérique.

En 2018, les chèques commerciaux représentaient 70 % du volume total de chèques, mais les organisations s’intéressent de plus en plus à la simplification des services de paiement et à l’automatisation du rapprochement6. Ces capacités deviennent encore plus importantes en temps de crise, alors que beaucoup d’organisations doivent transférer des fonds rapidement et en toute sécurité pour que les citoyens obtiennent le soutien vital dont ils ont besoin.

Depuis le début des restrictions liées à la COVID-19 au Canada, le nombre de transactions Virement Interac en vrac a été de 50 % supérieur aux prévisions7. Une partie de cette augmentation est attribuable à la distribution de paiements d’urgence. Par exemple, la province de l’Alberta a distribué des paiements uniques au moyen du service Virement Interac pour offrir un répit financier durant la pandémie de COVID-19 aux personnes qui devaient s’isoler et qui étaient incapables de travailler. Le Fonds canadien d’appui aux travailleurs du secteur de l’hôtellerie utilise également la plateforme Virement Interac pour verser des fonds aux bénéficiaires de subventions dans le secteur de l’hôtellerie. Le service de comptes fournisseurs en vrai de Virement Interac est un produit conçu sur la plateforme Virement Interac qui offre aux organisations une façon sûre et économique d’amorcer de nombreux paiements en un seul téléversement de fichiers.

1 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 16 mars 2020 au 3 mai 2020

2 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 30 mars 2020 au 3 mai 2020

3 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 16 mars 2020 au 17 avril 2020

4 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 16 mars 2020 au 3 mai 2020

5 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 30 mars 2020 au 3 mai 2020

6 : Rapport canadien sur les modes de paiement et les tendances des paiements. 2019.

7 : D’après les données sur les transactions Virement Interac du 16 mars 2020 au 3 mai 2020

Lire la suite