Comment Flash Interac a-t-il libéré le potentiel d’une boutique d’animaux domestiques achalandée - Interac Reports
Points de vue

Comment Flash Interac a-t-il libéré le potentiel d’une boutique d’animaux domestiques achalandée

Visitez Dogfather & Co. un samedi ou un dimanche après-midi et observez littéralement la fourrure s’envoler. Des chiens choyés gambadent et aboient sous surveillance, et d’autres sautent de joie de se trouver réunis avec leurs propriétaires après leur rendez-vous de toilettage. Des clients curieux parcourent les produits à la recherche de savoureuse nourriture pour chiens et de jolis jouets à mâcher, sans oublier les tout derniers t-shirts hilarants pour animaux de compagnie.

« Ça peut devenir un peu chaotique », affirme Kristina Rapson, mais il faut s’y attendre lorsque l’on exploite une animalerie en ville; deux d’entre elles, en fait, maintenant que Dogfather s’est développé à deux endroits.

Kristina est directrice des opérations pour Dogfather, qu’elle qualifie de « boutique d’animaux de compagnie haut de gamme » couvrant les exigences en vêtements, jouets et besoins alimentaires de chiens et chats gâtés au centre-ville de Toronto.

Les humains obtiennent aussi une attention particulière chez Dogfather. Kristina mentionne que le personnel de Dogfather s’engage dans de véritables conversations en tête-à-tête avec les clients dès qu’ils franchissent le seuil de la porte, et ce, jusqu’à ce qu’ils soient prêts à quitter avec leurs achats (et/ou leur animal de compagnie fraîchement soigné) sous le bras.

« Il est vraiment important d’avoir une conversation avec le client lorsqu’il (ou elle) magasine, puisque beaucoup de gens ne savent peut-être même pas ce pourquoi ils viennent, affirme-t-elle. Nous essayons de leur faciliter les choses en leur posant les bonnes questions concernant la personnalité de leur animal domestique, et ce qu’ils aiment ou n’aiment pas. Ainsi, nous pouvons trouver les bons produits pour eux. »

Dogfather a démarré avec un petit magasin dans le quartier de Rosedale en 2001. Il a obtenu du succès auprès des propriétaires d’animaux locaux, en grande partie en offrant des produits plus audacieux et plus charmants que l’animalerie typique. Finalement, tel un chiot en croissance rapide, l’entreprise est devenue trop grosse pour sa « niche » originale.

Afin de répondre à la demande, Dogfather a ouvert un deuxième magasin plus grand, à quelques rues de là dans la région de Yorkville l’année dernière. « Nous avions besoin de deux endroits, atteste Kristina, puisque notre premier emplacement commençait à être si occupé que nous ne pouvions plus physiquement gérer le nombre de clients visitant le lieu. »

Elle mentionne que Dogfather a été l’un des adopteurs précoces de Flash Interac, à l’époque de son début en 2010. L’entreprise en a constaté les avantages presque immédiatement. « Nous avons Flash Interac en place au magasin depuis de nombreuses années – en fait, bien avant que bien d’autres magasins l’aient, au point où nos clients ne savaient même pas de quoi il s’agissait. »

Il est vite devenu évident que Flash Interac aidait Dogfather à gérer sa clientèle grandissante – humaine ou autre – à même l’espace restreint du magasin original. Il s’agit d’un outil efficace de contrôle des foules, selon Kristina, surtout les fins de semaine. « Flash Interac nous aide vraiment à raccourcir le temps que les clients passent à la caisse lorsqu’il y a beaucoup de monde, puisque taper leur carte ou leur dispositif leur permet de ne pas avoir à entrer leur NIP. »

Son aspect préféré de Flash Interac? Il aide Dogfather à respecter son engagement au service à la clientèle personnalisé. Flash Interac permet aux gens de payer par carte de débit sans avoir à penser à entrer leur NIP. Cela permet au personnel de Dogfather de continuer à discuter avec les clients – à propos des aliments pour animaux ou des parcs pour chiens préférés, ou quoi que ce soit – jusqu’à la conclusion de l’opération de paiement. « Flash Interac nous aide à poursuivre le dialogue », dit Kristina.

Il existe d’autres avantages que quiconque apprécierait s’ils ont exploité une petite entreprise, notamment dans la vente au détail. « Au fil des ans, Flash Interac est devenu tellement populaire auprès des clients qu’il y a des jours, chez Dogfather, au cours desquels nous ne faisons aucune transaction au comptant », affirme Kristina.

« Le fait de ne pas avoir d’opérations en espèces simplifie grandement notre vie, dit-elle, puisque nous n’avons pas à aller à la banque aussi souvent et à faire des dépôts. »

Et comme le sait toute personne qui gère une petite entreprise, des transactions de débit sont « des fonds en temps réel ». Les gestionnaires et les propriétaires peuvent examiner leur solde de transactions de débit en fin de journée en sachant qu’il ne sera pas compromis par des rétrofacturations. « C’est formidable de ne pas avoir à composer avec des refacturations avec Flash Interac, mentionne Kristina. Cela rend le tout moins stressant. Nous n’avons pas à nous soucier de traiter de paperasserie, et tout marche rondement à long terme. »

Il est impossible que les choses se déroulent parfaitement lorsque l’on gère une boutique pour animaux de compagnie. Les bêtes peuvent être adorables, mais elles peuvent être exubérantes et malpropres.

« Chez Dogfather, les chiots ont des accidents de façon quotidienne, remarque Kristina. Mais, au moins, l’utilisation de Flash Interac a été sans tracas. »

Lire la suite